Rapprocher le producteur du citoyen, une démarche d’avenir pour l’agriculture

Stéphane Le Fol, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la forêt

L’agriculture de notre pays possède un atout inestimable : sa diversité. Elle le doit à son climat, à son relief et surtout au savoir-faire de ses agriculteurs, qu’ils soient éleveurs, producteurs de fruits et légumes ou céréaliers, qu’ils produisent dans la plaine du Lauragais ou dans les Pyrénées.

À travers la réforme de la Politique agricole commune et la Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, c’est l’agriculture dans toute sa diversité que je veux soutenir, encourager, moderniser et valoriser.
Si les Français sont aussi attachés à leur agriculture, c’est parce qu’ils sont attachés à leurs territoires, à leurs paysages, et à la qualité de leurs produits. À l’heure où 71% d’entre eux souhaitent contribuer, par l’orientation de leurs achats, au soutien de produits régionaux, la restauration collective a un rôle majeur à jouer vis à vis de l’approvisionnement de proximité, garant de la diversité des produits, du respect de leur saisonnalité, et du développement économique et social des territoires ruraux.

Le Président de la République a fixé le cap : atteindre 40% de produits de proximité dans la restauration collective à l’horizon 2017.

Permettre l’approvisionnement, en un clic, des gestionnaires de la restauration collective auprès des producteurs locaux, c’est tout l’objectif de nombreuses initiatives qui fleurissent partout en France pour connecter les agriculteurs, les territoires et les citoyens.

C’est tout le sens de la démarche que j’ai initiée le 13 novembre dernier qui recense des initiatives exemplaires de mise en relation de l’offre et de la demande, comme par exemple la plateforme « Agrilocal », projet porté par le Conseil Général de la Drôme et désormais mise en place cette année, au niveau national et, c’est aussi celui de ce Guide des Producteurs en Pyrénées Cathares dont je tiens à saluer la création.

C’est en répondant à l’attente citoyenne que l’on pourra susciter d’autres vocations, créer des synergies dynamiques entre les individus et les groupes, tout en participant plus largement au redressement de notre économie. C’est aussi une manière d’être plus attentif à ce qui se fait localement et qui peut servir l’intérêt général.

Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt