Transmission : une journée pour agir le 18 novembre à Montgailhard

L’installation et la transmission sont une des actions prioritaires de notre projet de mandature. Le travail engagé sur l’installation porte aujourd’hui ses fruits avec une prévision de 55/60 installations en 2016, soit une augmentation de l’ordre de 100 %. Il est indispensable à présent d’accompagner au plus près les futurs cédants pour relever le défi du renouvellement des générations au sein de notre département.

La réflexion de la cessation d’activité, la transmission mais aussi le projet de vie lors du départ à la retraite sont des étapes importantes et délicates qui marquent le début d’un nouveau projet. Elles doivent s’anticiper. La transmission est un vrai bouleversement dans la vie des agriculteurs et peut soulever de nombreuses questions complexes : fiscalité, droits de succession, évaluation et transfert du foncier, conditions de transmission et de cessation…

Pour vous permettre de répondre à ces différents questions, nous organisons un évènement départemental « Transmission : une journée pour agir » le vendredi 18 novembre prochain aux Forges de Pyrène à Montgailhard. Nous vous invitons donc à venir écouter les témoignages et éclairages apportés par des experts de la transmission, et à venir questionner nos conseillers en participant aux différents ateliers qui seront mis en place.

Cette journée départementale marque le lancement d’un nouveau dynamisme sur la thématique de la transmission et la mise en œuvre de nouveaux outils à destination des agriculteurs de plus de 50 ans : Point Accueil Transmission, Audit de la transmission, formations…

Ce travail mené aux côtés de nos partenaires : MSA, CER, SAFER, JA, FDSEA, marque également la volonté d’accompagner en synergie ces hommes et ces femmes  qui vont quitter la profession en leur apportant un service de qualité.

Le renouvellement des générations fait de la transmission un défi majeur pour l’avenir de l’agriculture ariégeoise. Nous vous attendons nombreux.

Chiffres clés de la Transmission en Midi-Pyrénées

En Midi-Pyrénées comme dans les autres régions françaises, le vieillissement de la population agricole se poursuit et les installations, dont le nombre se stabilise, ne suffisent pas à compenser les départs en retraite.

Taux de départ de 3 % : près de 1 500 chefs d’exploitation agricole ont cessé leur activité en 2012

Taux de Renouvellement de 2 % : le taux moyen de remplacement de ces départs est de 64 % pour un renouvellement de 2 %

1500 Futurs cédants : près de 15 000 chefs d’exploitations ont 55 ans et plus, soit 36 % des chefs d’exploitations

Le décalage entre ces deux taux conduit à une diminution constante du nombre d’agriculteurs.

Accompagner les installations et les futurs cédants

La Chambre d’agriculture mène des actions en faveur de l’installation et de la transmission depuis de nombreuses années. Depuis le 1er janvier 2011, les missions de service public sur l’installation et la transmission ont été confiées aux Chambres d’agriculture, ce qui les positionne au cœur des dispositifs d’accompagnement de l’installation et de la transmission.

En 2015, une action a été spécifiquement conduite sur l’identification des freins et atouts de la transmission des exploitations à forts capitaux. Les principaux freins à une bonne reprise d’exploitation sont l’absence de repreneurs identifiés, le montant de la reprise et la rentabilité des exploitations concernées, la disponibilité des agriculteurs pour engager une démarche de transmission (envie, motivation, identification des bons interlocuteurs…), leur propre perception de la cessation d’activité, la fonctionnalité l’outil. En revanche, les atouts mis en avant sont l’anticipation du chef d’exploitation et la fonctionnalité et rentabilité de l’entreprise. Un constat valable pour tout type de transmission.

Afin de relever le défi du renouvellement des générations sur l’ensemble du territoire et au-delà des dispositifs publics d’information, l’accompagnement des exploitants en fin de parcours professionnel est une des priorités de la Chambre d’agriculture de l’Ariège et de l’ensemble du réseau. L’objectif est de pouvoir favoriser le maintien des outils de production soit pour l’installation hors cadre familial soit pour la consolidation des exploitations.
Plusieurs actions sont mises en place dès cette fin d’année pour répondre à cet enjeu : Point Accueil Transmission, journée départementale d’information, audits d’exploitations, formations…

La transmission : un enjeu territorial et personnel

A l’échelle du territoire, le phénomène successoral peut également conduire à des évolutions de la physionomie de l’agriculture. Sur le plan structurel, la taille des exploitations, leur nombre ou même leur statut juridique peuvent changer à l’occasion des reprises. Selon les études réalisées par Agreste, une fois sur deux, la transmission se fait dans la continuité en conservant l’intégralité des terres et des activités précédentes. Dans les autres cas, elle s’opère dans le cadre de l’agrandissement ou conduit au démantèlement de la structure cédée dans 10 % des cas. Nous devons être attentifs à la poursuite de l’activité agricole et au maintien du renouvellement des générations pour assurer le développement économique de l’agriculture ariégeoise.

A l’échelle d’une exploitation agricole, la succession se vit comme une transmission de terres, d’activités voire de savoir-faire. Pour cela, chacune de ces étapes doit être anticipée et mûrement réfléchie.

Préparer la cessation d’activité

La transmission marque le début d’un nouveau projet de vie. L’anticipation et l’information sont nécessaires à l’établissement de ce nouveau projet. Au-delà de l’information sur l’âge et les droits à la retraite, il est indispensable de bâtir ces étapes au niveau personnel. Le maintien d’une exploitation transmissible doit également être un objectif majeur pour faciliter la transmission de l’exploitation.

Pour cela, la Chambre d’agriculture de l’Ariège, en partenariat avec la MSA, le CER et la SAFER, organise une journée départementale sur la transmission le 18 novembre à partir de 9h30 aux Forges de Pyrène à Montgailhard. Table ronde, interventions d’experts et témoignages d’agriculteurs viendront rythmer cette journée, pour vous apporter une information complète sur la transmission au niveau économique, fiscal, sociétal mais aussi humain. Nous vous invitons à venir nombreux (bulletin de participation à renvoyer à la Chambre d’agriculture). Pour tout complément d’information, vous pouvez contacter Florence Antoine au 05 61 02 14 00.

Les étapes clés de la Transmission

• Bâtir un nouveau projet de vie
• Rechercher activement un repreneur en s’inscrivant notamment au Répertoire Départ Installation (RDI)
• Réaliser une évaluation de l’exploitation (Audit de Transmission)
• Evaluer la possibilité de cession du foncier
• Prévoir le futur lieu d’habitation lorsque la maison est transmise avec l’exploitation
• Etudier vos droits à la retraite avec la MSA
• Etudier les dispositifs d’aides à la transmission

(Texte : Chambre d’Agriculture de l’Ariège, Florence Antoine)

JOURNEE D’ECHANGE A MONTGAILHARD

Le maintien d’un tissu agricole actif et le renouvellement des générations font de la transmission un enjeu majeur pour l’agriculture de notre département. Cesser son activité est une étape importante et délicate qui marque le début d’un nouveau projet dans la vie d’un chef d’exploitation. Elle s’anticipe, se prépare et peut soulever de nombreuses questions complexes : fiscalité, droits de succession, évaluation et transfert du foncier, projet de retraite… Pour vous aider suffisamment en amont dans votre réflexion, une journée Transmission à l’attention des agriculteurs de plus de 54 ans du département est organisée :

le vendredi 18 novembre de 9h30 à 16h30 Forges de Pyrène – Route de Paris – 09330 Montgailhard

Cette journée, organisée par la Chambre d’agriculture, la MSA, et en partenariat avec la SAFER et le CERFRANCE Ariège, a pour ambition de vous aider à bien préparer la cession de votre exploitation et vous éclairer sur les enjeux d’une transmission réussie. Nous vous invitons donc à venir écouter les témoignages et éclairages apportés par des experts de la transmission, et à venir questionner nos conseillers en participant aux différents ateliers qui seront mis en place. Le renouvellement des générations fait de la transmission un défi majeur pour l’avenir de l’agriculture ariégeoise. Nous espérons vous compter nombreux parmi nous.

Détail de la journée
9h30 – Accueil café
9h45 – Introduction par Mickaël Marcerou, responsable professionnel de l’Installation et de la Transmission
10h00 – Table ronde : quels sont les enjeux d’une transmission réussie ?
12h30 – Repas offert (inscription obligatoire)
14h00 – Ateliers thématiques au choix (deux sur trois proposés) :

  • Atelier 1 : Quel bien transmettre et à qui ? Evaluation, recherche de candidats
  • Atelier 2 : Pour quelle retraite et quels projets ?
  • Atelier 3 : Fiscalité et succession : quelles sont les règles à connaître ?

16h00 – Clôture de la journée autour d’un caf